06 59 35 63 96

LE SPÉCIALISTE DE L'AFFACTURAGE
Affacturage forfaitaire |Affacturage Confidentiel |Affacturage Export|Affacturage fournisseur |Affacturage de balance|Affacturage TPE |Full factoring |Affacturage de situation de travaux|Affacturage paneuropéen |Affacturage sociétés en Redressement judificiaire factoring |Affacturage préfinancement de commandes|Affacturage délégué

FRANCE - CORSE - DOM

La solution pour disposer rapidement de trésorerie et pour sécuriser votre entreprise

L’ AFFACTURAGE : la solution contre les longs délais de paiement

L’ affacturage est une solution de gestion qui permet aux entreprises de bénéficier de financements se substituant aux crédits bancaires classiques. Cette opération concerne le poste encaissement des clients et se déroule dans un cadre B2B, c’est-à-dire dans le commerce entre différentes entreprises.

Qu'est-ce que l'affacturage ?

DEVIS ONLINE

Cliquer ICI

Prud'hommes par jour

%

des entreprises condamnées

Montant moyen des condamnations

  • des condamnations sont > à 6 mois de salaire 80%
  • Tanquillité d’esprit pour l’employeur
  • Garanties financières sérieuses
  • Accompagnement juridique et psychosocial 
  • Réponse aux obligations sociales

POURQUOI FAIRE APPEL À NOS SERVICES ?

%

Taux de réussite

Nombre de dossiers actuellement à l'étude dans nos services

Un accès large au marché

Un accès direct au marché français et au marché des Lloyds

b

Un seul dossier

Vous constituez UN SEUL et unique dossier. Nous consultons tous nos partenaires.

Les meilleurs tarifs

Nos partenaires proposent des tarifs très compétitifs et stables

i

Devis gratuit sans engagement

Aucun frais perçu avant, pendant ou après l’émission des offres

Les garanties

Les contrats proposés sont spécialement conçus par des spécialistes pour vos activités

Réactivité

Nos partenaires s’engagent à revenir vers vous sous 48h

PLUS DE 500 ENTREPRISES NOUS FONT CONFIANCE

Super conseil, j’ai pu assurer ma société en moins de 5 jours en assurance prud’homme

Mr PELU
Gérant, SAS PREVER

Même si je n’ai jamais eu de situation sociale mettant en péril ma société je suis content d’avoir trouvé ici une solution permettant de sécuriser mes activités

Mr PAYO
Directeur, FORHO

L’audit social offert sur le site gratuitement a mis le doigt sur des problématiques que je ne soupçonnais pas. L’assurance prud’homale me permet d’être plus serein au quotidien

Mr RAVI
Gérant, TUBO SAS

J’ai pu assurer les risques de prud’homme et sécuriser les risques psychosociaux pour moins de 50 € par mois par salariés pour mes 18 salariés sur mes 4 différentes entreprises

Mr GRIN
Gérant, SARL TRAVPLUS

Simple, rapide, efficace. Excellent  service et grande disponibilité

Mr JAL
Responsable assurances, DIT

LE SPÉCIALISTE DE L'AFFACTURAGE
Affacturage forfaitaire |Affacturage Confidentiel |Affacturage Export|Affacturage fournisseur |Affacturage de balance|Affacturage TPE |Full factoring |Affacturage de situation de travaux|Affacturage paneuropéen |Affacturage sociétés en Redressement judificiaire factoring |Affacturage préfinancement de commandes|Affacturage délégué

FRANCE - CORSE - DOM

La solution pour disposer rapidement de trésorerie et pour sécuriser votre entreprise

+ D’INFOS SUR L’AFFACTURAGE

Fonctionnement de l’affacturage ou factoring

Le factoring  en anglais est une technique de financement qui consiste pour les entreprises à céder leurs créances à un organisme financier. Ce dernier, en échange de cette cession, va verser à l’entreprise un certain montant des factures cédées. Il est donc essentiellement fondé sur la cession des créances à un établissement spécialisé.

L’affacturage est une solution souple qui permet à l’entreprise d’obtenir un financement anticipé par le biais de l’organisme financier encore appelé affactureur ou factor. Elle profite ainsi d’un apport de trésorerie en cas de besoin et d’un accompagnement dans ses phases de développement.

Le fonctionnement de cette technique de financement est relativement simple.

  • Dans un contexte B2B, une entreprise procède à l’établissement d’une facture pour un client.
  • Cette entreprise souscrit ensuite à un contrat d’affacturage avec un établissement financier.
  • L’entreprise « vend » la facture à cet établissement ou factor.
  • Le factor prélève sa commission d’affacturage sur le montant de la facture. Il prélève aussi une commission de financement ainsi qu’une éventuelle participation à un fonds de garantie. Le montant restant de la facture est ensuite reversé à l’entreprise.
  • Le recouvrement de la facture revient désormais au factor.
  • L’entreprise peut continuer à céder la totalité ou une partie de ses factures au factor.

Par son fonctionnement même, ce mode financement implique l’existence d’un contrat entre le factor et l’entreprise. Ce contrat établit clairement les différentes conditions de cession des créances : montant du fonds de garantie, taux des différentes commissions à prélever… En amont de la signature du contrat, le factor procède à une étude approfondie du fichier client de l’entreprise. Les risques estimés par le factor détermineront directement des paramètres comme le montant du fonds de garantie.

Le coût

La rémunération de l’établissement financier ou factor est de deux types.

  • Il y a la commission d’affacturage qui rémunère le service de recouvrement rendu par le factor. Cette commission couvre aussi dans certains cas l’assurance-crédit. Elle est prélevée à chaque opération de cession de créances et peut être sous forme d’un taux fixe ou variable, ou sous forme de forfait.
  • Il y a la commission de financement qui rémunère l’avance sur la trésorerie.
  • Il y a enfin les frais de dossier relatifs à la signature du contrat

L’affactureur ou factor conserve une partie du montant des créances cédées en guise de fonds de garantie. Ce fonds sert à faire face aux impayés ou aux litiges éventuels. Le montant bloqué est restitué en fin de contrat par le factor.

Le circuit d’une facture

Le circuit d’une facture dans le cadre d’un contrat de factoring est rattaché au fonctionnement de l’opération. On peut distinguer des étapes clés.

Pour ce qui concerne l’entreprise, il y a :

  • l’édition de la facture et la remise de cette dernière à l’affactureur ou factor.

Pour ce qui concerne l’affactureur, les étapes sont les suivantes :

  • L’étape du financement de la facture ;
  • Le factor effectue ensuite la relance du client à l’échéance, puis procède à l’encaissement du paiement ;
  • Le factor procède à la rétrocession du solde de la facture ;
  • Le factor procède enfin au recouvrement de la facture.

Liens entre l’affacturage (le financement des factures) et l’assurance-crédit (l’assurance du paiement des factures)

Trois cas sont à distinguer :

  • Le contrat de factoring prévoit une assurance-crédit incluse : dans ce cas, il s’agit d’un seul contrat à gérer, et le factor fixe les limites de garanties relatives au montant de financement. Le factor s’assure par des contrats de groupes auprès des maisons d’assurance-crédit.
  • Le contrat de factoring est indépendant de l’assurance-crédit : ici, l’assurance-crédit est contractée auprès d’une compagnie d’assurance. L’entreprise est alors responsable de gérer les deux contrats. C’est elle encore qui procédera à la demande des garanties auprès de la compagnie d’assurance pour les donner au factor. Lorsqu’il y a impayé, le factor peut conserver la créance jusqu’à ce que l’indemnité soit payée.
  • Le contrat d’affacturage sans assurance-crédit : les risques d’impayés sont ici totalement pris en charge par l’entreprise elle-même.

Les acteurs du marché de l’affacturage en France

Pour des milliers d’entreprises de toutes les tailles, le factoring est une alternative de choix aux moyens de financement traditionnels. D’un autre côté, les factors sont d’autant plus utiles en période de crise économique. Ci-dessous, on retrouve deux acteurs principaux du marché français.

GE FactoFrance

La société Factofrance est l’un des géants du marché français. Ce factor propose des solutions innovantes aux entreprises pour soutenir leur financement. C’est depuis plusieurs décennies que cet acteur de l’économie française développe des solutions personnalisées pour ses entreprises clientes. Sa grande expertise permet à Factofrance de soutenir les entreprises en retournement. Elle dispose en outre d’une filiale qui propose une spécialisation poussée dans l’affacturage export.

Factofrance est une solution de financement pour des milliers d’entreprises. Cette société est capable d’intervenir à toutes les étapes du cycle de vie des entreprises pour apporter les solutions de financement qui conviennent.

Bibby Factor

Bibby Factor compte parmi les leaders des sociétés de factoring en France. Cette société est spécialisée dans le financement de la trésorerie des Très Petites Entreprises (TPE) et des Petites et Moyennes Entreprises (PME). Bibby Factor France est la filiale de Bibby Financial Services, une entreprise qui connait un succès grandissant à l’échelle internationale.

Bibby Factor France vise une qualité de prestations irréprochable. Avec les offres par secteur personnalisées qui sont les siennes, cette entreprise entend offrir des solutions sur mesure aux milliers d’entreprises clientes qui lui font confiance. Bibby Factor France a œuvré pour le financement de plus de 4000 entreprises pendant les 10 dernières années.

Solutions d’affacturage dans les DOM TOM

Les contrats d’affacturage sont accessibles aux entreprises ayant leur siège ou leur activité localisée dans certains DOM TOM.

L’affacturage en Guadeloupe et en Martinique

Pour les entreprises exerçant en Guadeloupe ou en Martinique, des activités d’affacturage se développent sur ces territoires. Les solutions proposées vont de l’affacturage classique à différentes formes d’affacturage selon les besoins des entreprises.

L’affacturage à la réunion et en Guyane

Les entreprises réunionnaises peuvent profiter de solutions d’affacturages très élaborées pour répondre à leurs besoins spécifiques. Les créances qui sont traitées par les sociétés d’affacturage présentes sur place peuvent être celles de sociétés privées de la réunion ou de sociétés publiques locales. La Guyane compte aussi au nombre des régions dont les entreprises peuvent bénéficier de solutions d’affacturage adaptées.

Les différents types d’affacturage

Des formes particulières de l’offre classique de de factoring existent pour répondre à la diversité des besoins et des attentes des entreprises. La variante de contrat à laquelle a recours une entreprise peut aussi être déterminée par sa politique commerciale. On distingue ainsi les formes les plus courantes qui sont : l’affacturage confidentiel, l’affacturage au forfait, l’affacturage import/export, l’affacturage géré ou l’affacturage non géré, l’affacturage inversé et l’affacturage de la balance.

L’affacturage confidentiel

Ce type de contrat est destiné aux entreprises qui réalisent des chiffres d’affaires importants. Elles sont en outre caractérisées par une structure financière solide, un système d’information performant, et des compétences techniques et administratives très grandes. Dans le cas du factoring confidentiel, l’entreprise conserve la gestion du poste client et les clients n’ont pas connaissance de l’existence du contrat de factoring. Les règlements sont adressés à l’entreprise et font l’objet d’une domiciliation sur l’un de ses comptes. La prestation de du factor consiste à apporter la garantie et la trésorerie.

Affacturage au forfait

La différence entre le factoring  forfaitaire et le factoring classique se trouve sur le plan de la rémunération du factor. Cette différence est exclusivement relative au coût de gestion du poste client. Dans ce type de contrat, la gestion du poste client et du recouvrement des créances est rémunérée par un montant forfaitaire. Ce dernier est à verser au factor selon une périodicité déterminée. Ce montant forfaitaire est dû, quel que soit le montant des factures présentées au factor et qui ne sont pas encore arrivées à échéance.

L’affacturage au forfait permet à l’entreprise qui en bénéficie de connaitre à l’avance le coût de l’opération. L’inconvénient principal est que l’entreprise doit payer le forfait même lorsqu’elle ne présente au factor aucune facture non encore échue.

L’affacturage export et l’affacturage import

Le factoring export est destiné uniquement au financement et à la gestion des factures qui sont émises sur des clients internationaux. Pour le cas du factoring import, il permet à l’entreprise d’obtenir la liquidité nécessaire au financement de ses opérations d’achat à l’étranger. Le factoring export reste similaire à l’affacturage classique. La seule différence étant que les clients sont à l’étranger. Pour le cas de l’affacturage import cependant, les différences sont plus grandes. L’affacturage import sert en effet à financer une livraison de produits achetés à l’étranger, le client étant au plan local. Ici, l’affactureur paye le fournisseur étranger et la marchandise est livrée au client local. L’affactureur procède ensuite à l’encaissement de la créance. Avant ou après le paiement du client, l’affactureur verse à l’entreprise le montant de la créance tout en prélevant sa commission. L’affacturage import rassure l’entreprise sur le fait que son client sera approvisionné et que son fournisseur sera payé à bonne date.

L’affacturage géré et les contrats non géré

Dans le cas de l‘affacturage géré, l’entreprise ne bénéficie pas du financement à court terme de la part de l’affactureur. C’est uniquement la gestion des créances qui est transmise. Cette forme de contrat est utilisée par les entreprises qui désirent bénéficier d’une gestion qualitative de leurs créances. Il est à noter qu’elles réalisent aussi souvent des économies comparativement à des charges de gestion interne.

Avec l’affacturage non géré, l’entreprise garde la gestion de la créance client et son recouvrement. Le but de ce type d’affacturage est l’obtention du financement de la part du factor. Le factoring non géré est indiqué pour les entreprises souhaitant conserver une relation directe avec leurs clients. Il est nécessaire dans ce cas de notifier au client que la créance a été cédée à un factor.

L’affacturage inversé ou affacturage fournisseur

L’affacturage inversé permet à l’entreprise cliente de faire payer son fournisseur par le factor. Cela devant se faire dans les délais prévus sur la facture. Après avoir procédé au paiement, le factor revient vers l’entreprise cliente pour être lui aussi payé en retour. La commission du factor augmente alors le montant de la créance initiale. Cette technique est utile pour les entreprises qui traversent des difficultés de trésorerie et qui ne peuvent se permettre d’avoir des impayés avec leurs fournisseurs. Il s’agit pour elle de ne jamais souffrir de rupture de stock. En général, ce sont de grandes surfaces commerciales ou des entreprises qui ont un unique interlocuteur en guise de fournisseur.

L’affacturage de balance

Avec l’affacturage de la balance, c’est uniquement le solde du poste client de l’entreprise qui est financé par le factor. L’entreprise garde la gestion de son poste client ainsi que le recouvrement de ses créances. Les factures ne font pas l’objet d’un financement individuel comme pour le cas de contrat financement de facture classique. Ici, il s’agit pour l’entreprise de produire une garantie globale. Les défaillances de certains clients sont alors équilibrées par le paiement des bons clients.

L’affacturage TPE (Très Petites entreprises)

L’affacturage TPE s’adresse aux entreprises de petite taille indépendamment de leur secteur d’activité ou de leur forme juridique. Il s’agit d’entreprises comptant moins de 50 salariés pour des chiffres d’affaires en dessous de 10 millions d’euros. Pour les TPE, le factoring au forfait propose des formules très accessibles relativement au coût. Ce type de factoring leur permet de budgétiser sur une base mensuelle le coût du contrat, compte tenu du nombre de créances et de clients à gérer. Les factures prises en charge par le factor sont toutes les créances et factures liquides et exigibles.

Le full factoring

Le full factoring est le type d’affacturage qui prend en compte toutes les différentes prestations d’un contrat classique. Le financement, la gestion des créances et le recouvrement de ces dernières, ainsi que la garantie client sont ainsi assurés par le factor. Le full factoring est le type de contrat appelé factoring classique en France. Il faut savoir que la plupart des contrats signés par les entreprises sont aujourd’hui du type full factoring.

L’affacturage international

L’affacturage international rassemble les différentes opérations de factoring qui touchent à des transactions incluant l’étranger. On y compte les opérations que le factor réalise en procédant au financement d’opérations commerciales de négoce. Il s’agit d’un autre côté aussi bien de l’afacturage export que de l’afacturage import.

L’affacturage pour une société en redressement ou en liquidation judiciaire

Le maintien du financement par l’affacturage pour une entreprise en redressement judiciaire est soumis à certaines conditions. Si l’entreprise était déjà sous contrat avec le factor avant d’entrer sous procédure collective, le factor continue à la financer. Lorsque le factor estime que la situation est trop complexe, il lui est possible de se retirer. Ce retrait intervient en général avant que l’entreprise n’entre en procédure. Au cas où l’entreprise n’aurait pas de contrat de factoring, le factor peut attendre que la situation générale soit plus favorable avant d’intervenir si nécessaire.

L’affacturage de situation de travaux

En raison de l’inexistence de la facture intermédiaire, il y a quelques années encore, les factor  n’intervenaient pas pour financer les situations de travaux. Il est aujourd’hui possible pour les entreprises de profiter de cette technique de financement. Les conditions sont les suivantes :

  • L’entreprise sous-traitante qui intervient sur un marché devra fournir un justificatif (commande ou marché). Cela permet au factor de bien maitriser les paramètres dont il est question (cadence de la facturation, durée des marchés, etc.).
  • Les factures de situation de travaux sont à financer quand elles s’accompagnent d’une situation intermédiaire qui valide l’avancement et du D.G.D. (Décompte Général et Définitif) pour la facture finale.
  • Le factor prélève une réserve sur le financement qui équivaut au pourcentage d’acompte et cautions qui est inscrit dans la demande de marché. Dans la pratique, l’entreprise signataire reçoit un financement s’élevant à 70% des factures de situations émises.

L’affacturage paneuropéen

Ce type de contrat de factoring permet aux entreprises françaises ayant des filiales sur le continent de bénéficier d’un financement pour leur développement. L’affacturage paneuropéen permet d’établir un unique contrat d’affacturage avec la maison mère. Un avenant au contrat est ensuite prévu pour chacune des filiales situées dans les différents pays et ayant des besoins d’affacturage. Pour l’entreprise, les avantages sont clairs. La filiale bénéficie de la renommée de la maison mère et des conditions de financement négociées par elle. Ces dernières sont forcément plus intéressantes que celles auxquelles peuvent prétendre les filiales, parce que plus jeunes ou plus petites.

L’affacturage de commande

Cette forme de financement est indiquée pour les entreprises ayant des fournisseurs et des commandes, mais pas de trésorerie pour leurs achats. Une commande ferme d’un client est alors suffisante pour bénéficier du factoring de commande. Il est aussi utile pour financer les opérations d’achat à l’extérieur que celles en France. Il permet à l’entreprise de profiter d’un prestataire unique pour ses opérations de financement, de distribution de marchandises et de logistique. L’entreprise peut ainsi exercer un contrôle plus strict de ses différents approvisionnements.

L’affacturage délégué

L’affacturage délégué consiste à remettre au factor des créances notifiées. Ces dernières portent obligatoirement une mention subrogative indiquant la cession de la créance à un factor. Le factoring délégué présente une grande utilité pour les entreprises ne désirant pas que leurs clients s’acquittent de leurs paiements de façon directe auprès d’un factor. Il permet à l’entreprise de conserver à l’interne la gestion de son poste client. Ce type de contrat est assez similaire à l’affacturage confidentiel, la différence est que le client a connaissance du fait que la facture est remise à un factor.

DEVIS ONLINE

Cliquer ICI
Affacturage

Les avantages du factoring

Les avantages du factoring sont clairs, tout particulièrement dans un contexte de situation économique délicate. Cette technique de financement anticipé permet à l’entreprise de reconstituer simplement sa trésorerie. Grâce au factoring, l’entreprise trouve une alternative au paiement de la facture à l’échéance : elle profite d’une disponibilité immédiate de ses fonds.

D’un autre côté, le factoring libère l’entreprise des problèmes liés au recouvrement. C’est le factor qui s’en charge après cession de la créance. Il convient toutefois de noter que l’affacturage a un coût non négligeable. Il est donc préconisé de n’y avoir recours que pour les clients pas assez connus ou qui paient tardivement. Il est préférable d’encaisser normalement les clients qui paient comptant, afin de ne pas rogner sur la marge bénéficiaire.

À qui s’adresse l’affacturage ?

Le factoring est une solution de financement qui s’adresse aux entreprises. C’est une option de choix pour les entreprises voulant optimiser leurs moyens de financement à court terme ainsi que la gestion de leur poste client. Elle est appropriée pour les entreprises à forte croissance ou qui sont dans des phases importantes d’investissements. Il faut savoir que la taille de l’entreprise n’est pas un facteur sélectif. Le factoring peut être utilisé aussi bien par les TPE (Très Petites Entreprises) que par les PME (Petites et Moyennes Entreprises) ou les grands comptes.

Différences entre factoring et la cession Dailly

Les différences entre l’afacturage et un financement par la loi Dailly sont essentiellement liées aux prestations correspondantes.

  • La ligne de financement dans le cadre de l’afacturage ne comporte pas de plafond en général. Et quand il existe, ce dernier peut être renégocié. Dans la cession Dailly cependant, la ligne de plafond est établie et révisée annuellement.
  • La cession Dailly ne prend pas en charge le recouvrement ou la gestion des factures. L’afacturage gère par contre les créances de façon complète.
  • Dans le cadre de l’afacturage, il existe une garantie des créances. Pour le cas de la cession Dailly, l’entreprise elle-même est responsable de souscrire à une assurance-crédit.
  • Dans le cadre d’un afacturage, la créance peut être portée par le factor jusqu’au règlement. La cession Dailly prévoit par contre de débiter le compte de l’entreprise en cas d’impayé.

DEVIS ONLINE

Cliquer ICI
Summary
User Rating
4.5 based on 19 votes
Service Type
L'affacturage
Area
En métropole, Corse et dans les DOM
Description
Accompagnez le développement de votre entreprise grâce à l'affacturage et protégez-là grâce à l'assurance crédit
URL